effet du traitement granulométrique des agrégats